Quelle garantie faire jouer si votre smartphone tombe en panne ?

Les téléphones portables sont des petits bijoux technologiques qui nous accompagnent partout, au quotidien. Immortaliser un souvenir, lire le journal, réserver un billet de train, jouer à des jeux vidéos, mesurer une surface… il n’y a pratiquement pas grand chose qu’un smartphone ne puisse faire. C’est pour cela qu’ils sont indispensables et c’est pour cela qu’on est prêts à payer le prix fort pour se procurer un appareil de qualité. Que se passe t-il alors lorsqu’il tombe en panne ?

Avant de paniquer, il faut savoir qu’il existe des procédures claires afin de faire face à ce genre de problèmes. On distingue deux types de garanties : la garantie légale de conformité et la garantie commerciale. La garantie légale est obligatoire, il s’agit d’un droit des consommateurs, encadré par la loi. Or, la garantie commerciale est offerte par le vendeur ou le fabricant, indépendamment de la loi, selon leurs propres conditions. Elle n’est d’ailleurs pas toujours proposée. Voici quelques éclaircissements à ce sujet.

La garantie légale de conformité est encadrée par la loi

La garantie de conformité est obligatoire, elle protège le consommateur en cas de panne

Les vendeurs de téléphones sont tenus par la loi de vous proposer un appareil conforme à l’usage attendu et à la description qu’il en font. Il existe pour cela une garantie légale baptisée « garantie légale de conformité ». Elle concerne les pannes dues à des défauts déjà présents à la date de réception du produit. Cette garantie permet ainsi d’obtenir la réparation, le remplacement ou le remboursement de votre bien.

Les défauts de conformités concernés par la loi s’appliquent lorsque le bien :

  • est impropre à l’usage habituellement attendu d’un bien semblable (un téléphone se rechargeant sans fil nécessite un branchement sur secteur par exemple),
  • ne correspond pas à la description donnée par le vendeur même s’il fonctionne parfaitement (erreur sur la couleur),
  • ne possède pas les qualités annoncées par le vendeur ou convenues avec vous (une autonomie moindre que celle annoncée).

La garantie légale de conformité est encadrée par la loi et vous protège en cas de panne

Attention toutefois, la garantie de conformité s’applique si le défaut ou la panne résultent bien du matériel que vous avez acheté. Elle ne s’applique effectivement pas si le défaut provient par exemple d’une batterie de remplacement que vous avez vous-même installée.

De quel délai dispose t-on pour faire jouer la garantie de conformité et quelle procédure faut-il suivre ?

Il faut savoir que vous disposez d’un délai de 2 ans après la livraison du bien pour faire jouer la garantie de conformité et vous n’avez pas besoin d’apporter de preuve concernant la date d’apparition de la panne. Pour les achats effectués avant le 18 mars 2016, vous disposez également de 2 ans pour faire jouer la garantie cependant il existe une exception. Si la panne apparaît plus de 6 mois après l’achat, la garantie est valable uniquement si vous apportez la preuve que le défaut existait lors de la livraison du produit.

La garantie de conformité est valable deux ans

Pour prévenir le vendeur d’un défaut couvert par cette garantie, il est conseillé d’envoyer un courrier recommandé avec avis de réception. Il est également possible de lui rapporter le produit contre la remise d’un ticket de dépôt.

La garantie commerciale ou garantie constructeur est facultative

La garantie commerciale est donc facultative et propre à chaque vendeur ou fabricant. Généralement, on parle de garantie constructeur lorsqu’elle est spécifiquement offerte par ce dernier. On voit souvent des mentions « garantie 1 an » dans les magasins, cela désigne la garantie commerciale. Cette garantie permet de vous faire rembourser ou de réparer gratuitement votre téléphone en panne. Ce qui est intéressant, c’est que les pannes qui vous permettent d’en bénéficier peuvent apparaître avant ou après l’achat. Contrairement à la garantie légale de conformité qui concerne uniquement les pannes datant d’avant l’achat.

La garantie commerciale est propre à chaque vendeur ou fabricant et la panne est traitée différemment

La garantie commerciale n’étant pas encadrée par la loi, chaque vendeur est libre d’en définir les conditions d’applications. C’est pour cela qu’il faut bien se renseigner et être vigilant si vous décidez d’opter pour une garantie commerciale payante. Le plus souvent, le vendeur offre une garantie gratuite pendant un an ou deux environ. Il vous propose ensuite une « extension de garantie » payante. Toutes les conditions de la garantie commerciale sont indiquées dans un contrat que vous devez bien lire.

Garantie commerciale de Samsung sur les Pixels
Exemple de conditions d’applications de la garantie commerciale de Samsung concernant les pixels défectueux.

Il faut donc bien veiller à conserver tout justificatif d’achat obtenu au moment de la vente. Sans cela, la garantie commerciale pourrait être annulée. Il faut savoir qu’en cas de réparation dans le cadre de cette garantie, toute période d’immobilisation du bien de 7 jours minimum donne droit à une extension de garantie de la même période.

Il faut bien comprendre la garantie en cas de panne avant de signer tout contrat d'extension

Vous l’aurez compris, les garanties citées plus haut couvrent uniquement les cas de panne de votre téléphone. Si jamais un incident survient et que le téléphone se casse par votre faute alors dans ce cas, il faut souscrire à une assurance. Il convient alors de payer une cotisation mensuelle de moins de 10 euros environ. L’assurance couvre les cas de casse et de vol. Attention toutefois, il faut bien lire les conditions légales avant de souscrire à toute assurance car celles-ci peuvent être trompeuses. Vous pouvez souscrire à une assurance contre le vol mais celle-ci ne concernera que les vols avec effraction, par exemple. Ou bien la garantie contre la casse peut se limiter à un accident dû à un élément qui vous est étranger. Ce genre de subtilités se retournent souvent contre le consommateur qui n’en avait pas connaissance.

Pour continuer la lecture : comment débloquer iCloud sur l’iPhone ?