Choisir un forfait de téléphonie mobile : avec ou sans engagement de durée ?

Il y a encore quelques années, avant l’arrivée de Free sur le marché français, la question ne se posait pas. Tous les forfaits étaient généralement vendus avec un engagement de 12 ou 24 mois. Depuis que Xavier Niel a révolutionné le marché de la téléphonie mobile, les offres sans engagement ont émergé. Leur atout : elles coûtent souvent moins cher. Cependant, elles ne permettent pas de renouveler, à bas prix et tous les deux ans, son smartphone. Quels sont les avantages et les inconvénients de ces deux types d’offres ?

Le forfait sans engagement, une alternative économique

Les forfaits sans engagement présentent des avantages certains. Comme leur nom l’indique, une telle offre ne vous engage en effet à aucun niveau. Cela veut dire que vous êtes libre de résilier votre abonnement à n’importe quel moment. De fait, aucuns frais de résiliation ne vous seront demandés. Le fait de pouvoir résilier son abonnement à tout moment est un avantage considérable. C’est le cas si vous souscrivez à un forfait auprès d’un opérateur et que la couverture réseau est mauvaise.  Si vous ne captez pas bien autour de votre domicile ou de votre lieu de travail, vous pouvez très facilement changer d’opérateur pour un concurrent. De la même manière, si un forfait plus intéressant est disponible vous pourrez y souscrire sans régler de frais de résiliation. Aujourd’hui, il est possible de trouver facilement des forfaits sans engagement à des tarifs très avantageux et avec des services complets.

L'essor des forfaits sans engagement.
La part de marché des forfaits sans engagement en constante augmentation depuis l’arrivée de Free sur le marché français des télécoms.

Si un forfait sans engagement offre une totale liberté, il affiche aussi quelques limites. Si les frais de résiliation ne s’appliquent pas aux forfaits sans contrat de durée, vous devrez acheter votre smartphone au prix fort. Le principal inconvénient des offres sans engagement est effectivement que l’achat d’un smartphone se fait sans tarif préférentiel. Si vous en possédez un, et que vous ne désirez pas en changer, cela ne devrait pas vous déranger outre mesure. Il en va de même si vous vous contentez d’un feature phone. Concernant les smartphones d’entrée ou milieu de gamme la possibilité de régler en quatre fois sans frais existe. Il faut toutefois vérifier cet élément chez chaque opérateur. Si l’impact au niveau du prix des mobiles est variable, les forfaits sans engagement offrent un ultime avantage. Ils permettent d’ajuster les options en fonction de vos besoins.

Amateurs des derniers produits high-tech : priorité aux forfaits subventionnés

Avec leurs caractéristiques, les forfaits sans engagement sont pertinents pour plusieurs catégories de consommateurs. D’une part, ceux qui se contentent de mobiles peu onéreux. D’autre part, ceux qui ont la possibilité d’avancer le montant du smartphone. Toutefois, les appareils haut de gamme peuvent s’avérer extrêmement onéreux. Si vous êtes technophile et que vous désirez acquérir le dernier smartphone premium, une offre sans engagement n’est peut-être pas la meilleure option. Il faudra en effet débourser une somme conséquente, en une fois, pour acheter votre smartphone haut de gamme. Dans l’éventualité de l’achat de ce type d’appareils, il peut alors être plus judicieux de souscrire à un forfait avec engagement. Le fait d’étaler le paiement sur plusieurs mois peut effectivement atténuer l’impact de l’achat sur les finances. Au lieu de régler un smartphone de plusieurs centaines d’euros comptant, la mensualisation offre l’avantage de mieux gérer son budget.

forfait avec contrat de durée
Les forfaits subventionnés imposent une durée d’engagement.

Concernant les services, dans le cas des forfaits subventionnés les options sont le plus souvent incluses. Il arrive même qu’en période de promotions les forfaits bénéficient de services supplémentaires gratuitement. L’intérêt peut alors être réel selon les besoins. Au niveau du prix, les forfaits avec engagement sont bien évidemment plus couteux que leurs homologues. Il faut également savoir que la résiliation de ce type d’offre peut impliquer des frais. C’est le cas si la rupture du contrat intervient avant le terme de ce dernier. Dans ce cas, il faut alors se renseigner en amont sur le montant de ces frais pour éviter les mauvaises surprises.

À voir aussi : comment résilier un forfait subventionné ?