Code PIN et code PUK : quelles différences ?

La sécurité des smartphones est l’un des enjeux les plus importants. Pour garantir la protection des données, plusieurs solutions sont disponibles sur les smartphones. Le code de déverrouillage du mobile est ainsi suppléé depuis quelques années maintenant par divers éléments. Les lecteurs d’empreintes digitales, la reconnaissance faciale et la reconnaissance d’iris sont des alternatives. En plus des fichiers, c’est également l’utilisation la plus basique des mobiles qui est protégée. Pour cela, les codes PIN et PUK sont des sécurités à ne pas négliger. On fait le point.

Le code PIN : la première barrière

Avec l’arrivée des smartphones, la quantité de fichiers sur les mobiles s’est largement développée. Photos, applications ou autres, les données sensibles sont de toutes natures. Mais l’un des principaux éléments à préserver reste l’utilisation pure et simple du smartphone. Parce que des personnes malveillantes peuvent vous dérober votre mobile, le code PIN s’impose comme une sécurité primordiale.

Si ce dernier ne permet pas d’empêcher l’accès aux données présentes sur l’appareil, il a un rôle déterminant. Il vise en effet à autoriser la connexion au réseau de l’opérateur. Sans le Personal Identity Number, il est donc impossible de profiter des services de sa ligne téléphonique. En ce sens, il s’agit donc d’une réelle sécurité. Cela évite en effet que d’éventuels voleurs puissent contacter des numéros surtaxés et ainsi alourdir votre facture téléphonique.

code PIN mobile SIM
Bien choisir son code PIN pour débloquer la SIM.

Bien choisir son code PIN pour renforcer la sécurité

Parmi les principaux conseils à mettre en pratique, la personnalisation du code PIN est sans doute l’élément le plus important. Par défaut, un code est effectivement déjà paramétré. Toutefois, ce dernier est connu de tous, ou presque. Le célèbre 0000 est effectivement une sécurité qui, si elle n’était déjà pas vraiment fiable, est devenue obsolète. En se contentant de ce code à 4 chiffres, il y a fort à parier que le déverrouillage de la SIM soit accessible à tout un chacun. Pour en renforcer la sécurité, il est ainsi conseillé d’opter pour un mot de passe personnel.

Toujours constitué de 4 chiffres, le code PIN doit néanmoins être bien choisi. Il faut donc éviter l’usage classique de sa date de naissance par exemple. De la même manière, ce mot de passe doit être différent de celui du déverrouillage du mobile. Si les deux sécurités sont identiques, la protection s’en retrouve en effet bien moins efficace. À noter que, même si les lecteurs d’empreintes digitales, la reconnaissance faciale voire la reconnaissance d’iris se sont développés, les codes ne sont pas à négliger. En effet, ces diverses technologies sont encore perfectibles. Différents tests ont en effet mis en évidence la possibilité de les tromper. Enfin, l’idéal est de ne pas oublier son code PIN, sans quoi le téléphone peut se retrouver bloqué.

code PUK
Obtenir son code PUK pour débloquer sa SIM.

Le code PUK pour débloquer la carte SIM

Lors du déverrouillage de la carte SIM, les usagers ont trois tentatives pour renseigner le code PIN. En cas d’erreur lors de ces trois essais, la carte SIM se retrouve bloquée. À cause d’un trou de mémoire ou d’enfants qui jouent avec le téléphone, cela peut vite arriver. Dans le cas d’un vol, il s’agit par ailleurs d’un avantage pour éviter l’utilisation de la ligne à son insu. Pour procéder au déblocage de la SIM, des informations normalement seulement en possession du détenteur de la ligne sont nécessaires.

D’une part, il est effectivement possible de trouver le code Personal Unblocking Key (PUK) sur le support de la SIM. Il s’agit du morceau de plastique sur lequel se trouve la carte SIM. D’autre part, ce code à huit chiffres peut se trouver sur l’espace client. Il faut alors se rendre sur son espace personnel à l’aide de ses identifiants pour obtenir le précieux numéro. Si trois tentatives sont autorisées pour débloquer la SIM avant que cette dernière soit bloquée, le code PUK autorise 10 tentatives. Toutefois, il est primordial de renseigner le code avec précaution. En cas d’échecs répétés, la dixième tentative sans succès conduit en effet au blocage définitif de la SIM.