La Data : un élément primordial dans le choix de son forfait mobile

Aujourd’hui plus que jamais, les smartphones sont utilisés pour naviguer sur Internet : réseaux sociaux, e-mails, jeux vidéo, streaming, etc. Toutes ces fonctionnalités consomment de la Data, aussi appelée « données internet ». La quantité de données mobiles incluses est donc un des paramètres primordiaux lors du choix d’un forfait mobile. Ces derniers proposent tout type d’offres, incluant les plus larges enveloppes de données jusqu’aux plus restreintes. Pour la plupart des utilisateurs, la quantité de Data déterminera le choix final du forfait mobile. Mais pourquoi la Data est-elle si importante dans l’utilisation que les consommateurs font des smartphones ? Voici quelques éléments de réponses.

Pourquoi est-ce nécessaire d’avoir une enveloppe de données internet suffisante ?

Tout d’abord, il faut savoir que la présence de données internet dans le forfait mobile n’est pas obligatoire. Pour les personnes les moins intéressées par les smartphones, ce paramètre n’est donc pas à prendre en compte. Les possesseurs d’un téléphone portable classique n’ont effectivement pas besoin d’un forfait proposant l’accès à Internet. Ce n’est toutefois pas le cas de la majorité des usagers, bien au contraire.

Aujourd’hui, la grande majorité des usagers ont un smartphone. Pour pouvoir profiter du potentiel de ces téléphones, les opérateurs proposent des forfaits incluant des données internet en 4G, voire en 4G+. Ce standard permet un transfert de données extrêmement rapide, si la couverture réseau est bonne. Selon le profil, le consommateur aura alors besoin d’une enveloppe plus ou moins large.

Qu’est ce que la Data, et à quoi peut-elle servir ?

Le terme Data, ou données internet, désigne l’utilisation d’une connexion internet depuis le réseau de son opérateur mobile. Aujourd’hui, c’est le standard 4G qui prédomine, et tous les opérateurs le proposent dans leurs abonnements. Auparavant, la 3G était la norme. Par rapport à la 4G, le réseau mobile de troisième génération était toutefois bien moins rapide. Dans certaines zones non couvertes, il reste néanmoins possible d’être basculé en 3G, voire en EDGE, la technologie pré-3G. L’Arcep, qui est le gendarme des télécoms, a récemment mis en place un outil permettant d’observer le déploiement du réseau 4G en France.

Chaque action réalisée sur Internet consomme donc une partie de ces données. Les données internet permettent ainsi plusieurs utilisations :

  • la consultation de ses réseaux sociaux, de pages internet ;
  • l’envoie d’e-mails, le partage de photos ou de vidéos ;
  • le téléchargement d’applications ou de jeux vidéo ;
  • le jeu en ligne ;
  • la navigation routière via des applications comme Google Maps ou Plans ;
  • la consommation de vidéos en streaming : Netflix, Youtube, Dailymotion, etc. Cette utilisation est particulièrement gourmande ;
  • la consommation de musique en streaming via des applications comme Deezer, Spotify ou encore Soundcloud ;
  • la tenue de visioconférences via des applications comme Skype, FaceTime ou Messenger.

Une fois les données internet épuisées, que se passe-t-il ?

Toutes ces activités peuvent s’avérer plus ou moins consommatrices en données internet. Si le forfait choisi n’en propose pas assez, il est alors possible de consommer l’intégralité de son enveloppe de données. Dans ce cas, plusieurs solutions sont possibles. Tout d’abord, le débit peut être bloqué. Cela veut dire qu’une fois sa Data dépensée, l’utilisateur n’a plus du tout accès à Internet.

Consommation Data par toutes les activités sur smartphone
Envoyer un e-mail, naviguer sur Internet, partager une photo sur les réseaux sociaux, etc., toutes ces activités consomment des Data.

La deuxième solution est le passage en débit réduit, ou bridé. Dans ce cas, l’opérateur bride fortement la vitesse de la connexion à Internet. Exit, donc, les vidéos, la musique ou encore le partage instantané d’images. Au mieux, il sera possible de consulter quelques sites internet et réseaux sociaux.

Enfin, il est possible d’effectuer un rechargement de données internet. Certains opérateurs le font automatiquement, ce qui peut imposer des frais inattendus à l’utilisateur. Chez d’autres opérateurs, il faut acheter soi-même des données internet en plus. Pour en savoir plus à ce sujet, il faut se renseigner directement sur les sites des opérateurs téléphoniques qui proposent des pages d’assistance.